bandeau page devenir magistrat - professionnels en exercice


Voie de recrutement Conditions d'accès Durée Restrictions fonctionnelles
2e concours d'accès Fonctionnaire ou agent de l'État ayant 4 ans d'exercice, âgé de 48 ans et 5 mois au plus 31 mois, formation probatoire à l'appréciation du jury
3e concours d'accès Salarié du secteur privé ayant 8 ans d'exercice, âgé de 40 ans au plus 31 mois, formation probatoire à l'appréciation du jury
Recrutement sur titre

Professionnel du secteur public ou privé ayant 4 ans d'exercice professionnel dans des domaines juridique, économique ou des sciences humaines et sociales qualifiant pour l'exercice des fonctions judiciaires. âgé de 31 ans au moins et 40 ans au plus.
Accéder au dossier de candidature

31 mois, formation probatoire à l'appréciation du jury
Concours complémentaires Justifier d'au moins 7 ans d'activité professionnelle (au 2nd grade) ou d'au moins 15 ans (au 1er grade), dans le secteur privé ou public, dans le domaine juridique, administratif, économique ou social, qualifiant particulièrement les candidats à l'exercice des fonctions judiciaires, Être titulaire d'un diplôme sanctionnant une formation d'une durée au moins égale à quatre années d'études après le baccalauréat ou d'un diplôme d'IEP ou avoir obtenu le certificat attestant la qualité d'ancien élève d'une école normale supérieure, Être âgé de 50 ans au moins (1er grade) et de 35 ans au moins (2nd grade) au 1er janvier de l'année du concours. 5 mois, formation probatoire, 2 mois de pré-affectation Fonctions du parquet et fonctions civiles et pénales du siège TGI, hors fonctions spécialisées

Candidater selon le profil

Les professionnels en exercice peuvent être éligibles à plusieurs voies d'accès à la magistrature. Si aucune condition particulière n'est exigée au titre de la nature de l'activité professionnelle pour les 2e et 3e concours d'accès, les candidats aux concours complémentaires doivent justifier d'une activité professionnelle dans le domaine juridique, administratif, économique ou social les qualifiant particulièrement pour exercer des fonctions judiciaires. Ils peuvent se présenter au maximum trois fois à chacun des concours : aux 2e et 3e concours d'accès à l'ENM et également candidater trois fois maximum pour les deux grades confondus des concours complémentaires. Seule la présentation physique aux épreuves est comptabilisée, et non le simple dépôt du dossier. Le nombre de places offertes aux concours est déterminé annuellement par le ministère de la Justice, en fonction des besoins prévisionnels en magistrats et des impératifs budgétaires.

Fonctionnaires : 2e concours, concours complémentaires, recrutement sur dossier
Salariés du secteur privé : 3e concours, concours complémentaires, recrutement sur dossier

Dans l'actualité