Conférence de Didier Marshall sur les partenaires du magistrat
Publié le 06 septembre 2017

Didier Marshall, premier président honoraire de la cour d’appel de Montpellier et doyen des enseignements du pôle de formation Administration de la justice, a animé, le 29 août dernier devant la promotion 2017, une conférence intitulée : « Le magistrat, ses partenaires et les territoires ». Une thématique importante dans la scolarité des auditeurs de justice.
De retour à l’ENM depuis le 28 août, les élèves magistrats de la promotion 2017 ont rencontré pour la première fois le doyen des enseignements du pôle Administration de la justice. Ce dernier leur a présenté la dimension partenariale de leur futur métier, régulièrement abordée au cours de leur formation. « Cette conférence précède notamment les séquences pédagogiques dédiées aux victimes et aux violences conjugales, pendant lesquelles les partenaires du magistrat seront également mis en avant », explique Murielle Goure, animatrice du pôle.
Pour une action juridictionnelle plus efficace

« Le magistrat doit travailler avec ceux qui, en amont et en aval de la décision judiciaire, jouent un rôle important : à titre d’exemples, les services de police et de gendarmerie pour le parquet, les enquêteurs sociaux pour le juge aux affaires familiales, l’administration pénitentiaire pour le juge de l’application des peines, etc. Il est important que l’ENM consacre des enseignements à cette thématique qui n’est développée ni dans les codes de procédure civile ou pénale ni à l’université. À son arrivée en juridiction, le jeune magistrat devra écouter et comprendre les projets et attentes de ses partenaires, savoir ce que lui-même attend d’eux et leur expliquer comment il va travailler pour que l’action juridictionnelle soit plus efficace, légitime et reconnue », souligne Didier Marshall.

Connaître les multiples partenaires dans la cité fait partie des enseignements du pôle de formation Administration de la justice. Ce dernier a en effet pour vocation d'assurer aux élèves magistrats un repérage dans leur environnement institutionnel immédiat tout en leur permettant d'être actifs dans le processus de gestion de leur service et de leur juridiction.

Lire aussi : Les partenariats au cœur de la spécialisation des futurs magistrats.