Concours Thémis : trois équipes de la promo 2016 de l’ENM en finale
Publié le 11 juillet 2016
  • De gauche à droite : Gabrielle Fauconnier, Alexandra Husson et Camille Roux D’Anzi
  • Les deux équipes et leur coach Clémence Caron
Dédiée à l’éthique et la déontologie, la dernière des quatre demi-finales du concours européen Thémis, qui s’est déroulée du 27 au 30 juin derniers en Slovaquie, a été remportée par trois auditrices de justice de l’ENM. L’École sera ainsi représentée par trois équipes, fin octobre à Bordeaux, lors de la finale.
Alexandra Husson, Gabrielle Fauconnier et Camille Roux D’Anzi concourront cet automne aux côtés des deux équipes françaises qualifiées lors des demi-finales A et C du concours Thémis. Elles avaient choisi le thème : « Syndicats et associations de juges face à la déontologie judiciaire », pour lequel elles ont été coachées par Clémence Caron, coordonnatrice de formation à l’ENM qui les a également accompagnées en Slovaquie, à Omsenie.
Un investissement important
« Les auditrices de justice ont fait un vrai travail de recherche en envoyant des questionnaires à des magistrats syndiqués et non syndiqués, membres d’associations ou non, partout en Europe. Cette collecte de données et ces recueils de témoignages leur ont demandé un investissement important en parallèle du stage en cabinet d’avocat qu’elles effectuent actuellement. Le jury a d’ailleurs souligné la richesse de leur travail écrit », précise leur coach.
Une seconde équipe de l’ENM participait à cette demi-finale D dédiée à l’éthique et la déontologie : Juliette Renault, Caroline Fornieles et Simon Benard-Courbon se sont pour leur part intéressés aux moyens de faire face aux conflits d’intérêts rencontrés par les juges et procureurs européens, travail pour lequel ils ont été coachés, avant leur départ en Slovaquie, par Emmanuel Planque, coordonnateur de formation.
Valeurs communes
Pour chaque demi-finale, les équipes devaient effectuer une présentation de trente minutes du rapport qu’elles avaient écrit en amont et répondre aux questions du jury et des autres équipes en anglais.
Objectif de ce concours organisé par le réseau européen de formation judiciaire (REFJ) : permettre aux élèves magistrats de toute l’Union européenne (ou jeunes juges et procureurs ayant moins d’un an d’exercice pour les pays ne disposant pas d’institut de formation judiciaire) de débattre de sujets variés, de partager des valeurs communes notamment relatives à la justice européenne et d’échanger sur les aspects pratiques de la coopération judiciaire. « Cette compétition nous rappelle notamment que malgré les fortes différences de systèmes et les différences culturelles, il y a des questionnements déontologiques communs à tous les pays de l’Union européenne qui peuvent mener à des réflexions collectives très riches », confie Clémence Caron.

Une équipe de l’ENM ayant remporté la compétition Thémis 2015, la grande finale 2016 se déroulera fin octobre à Bordeaux.

Lire aussi : Les articles sur la demi-finale A du concours Thémis et les demi-finales B et C.