Atelier régional : Trafics internationaux de stupéfiants
Publié le 19 décembre 2016

Des magistrats des cours d’appel de la zone caraïbes étaient réunis les 21 et 22 novembre à Fort-de-France pour un atelier régional sur les trafics de stupéfiants.

Ils étaient une quarantaine, venus de Fort-de-France, de Basse-Terre, de Cayenne ou encore du Brésil, de Colombie, de Sainte-Lucie, de Sint-Maarten, de République Dominicaine et du Suriname. Au cours de ces deux journées de formation, les magistrats, entourés de quelques enquêteurs, ont abordé l’ensemble des dispositifs et instruments disponibles pour mieux identifier, saisir et confisquer les avoirs criminels des trafiquants de stupéfiants. Pour Benoît Chamouard, sous-directeur et chef du département international de l’ENM « ce séminaire a également eu pour effet de réunir des magistrats amenés à travailler ensemble dans le cadre de procédures transfrontalières. Les échanges et débats organisés leur ont permis de mieux se connaître, se comprendre et ainsi de mieux coopérer à l’avenir ».

Financée par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), cette formation a été conçue par l’ENM en partenariat avec le Bureau d’entraide pénale internationale (BEPI), la Plateforme d’identification des avoirs criminels (PIAC) et l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (l’AGRASC).

Consulter la revue de presse :
- ATV Martinique
- Martinique 1ère
- Radio Caraïbes International
- Frances-Antilles Martinique