Simulations d’audiences : dans la peau d’un juge d’instruction
Publié le 23 octobre 2017
Les auditeurs de justice de la promotion 2017 ont effectué leurs premières simulations d’audiences les 5 et 6 octobre derniers. Temps fort de leur scolarité à l’ENM, ces mises en situation professionnelle leur ont permis de s’exercer, en tant que juge d’instruction, à l’interrogatoire de première comparution et à la première audition de partie civile.

Durant deux jours, les auditeurs de justice ont joué tour à tour les rôles de juge d’instruction, greffier, avocat, mis en cause et partie civile dans le cadre d’interrogatoires de première comparution et d’auditions de partie civile. Dans chaque groupe, deux élèves magistrats ont successivement travaillé sur le même dossier ; la personnalité, les réactions et les réponses du justiciable ont pour leur part été modifiées d’une simulation à l’autre. Chacune des prestations a donné lieu à un débriefing effectué par un magistrat et un psychologue.

Une conférence sur la retranscription des actes d’instruction animée par Jean-Michel Gentil, premier vice-président chargé de l’instruction au TGI de Paris, a par ailleurs complété cette séquence pédagogique.

Respecter et garantir un cadre procédural

« Ces simulations permettent notamment de se confronter concrètement au cadre procédural des entretiens d’instruction et d’assimiler les mentions obligatoires que le juge doit faire avant l’interrogatoire : vérification d’identité, notifications des droits de la défense dans le cadre d’un interrogatoire de première comparution, etc. Ce sont des notions qu’il est important de maîtriser avant le stage en juridiction », souligne Cyril Jeanningros, auditeur de justice.

« Cet exercice nous apprend aussi beaucoup sur nous-mêmes : nous ne réagissons pas forcément comme nous l’aurions imaginé en situation professionnelle, par exemple en cas d’imprévu durant l’entretien. Le fait d’échanger ensuite avec le magistrat et le psychologue qui évaluent nos simulations nous permet notamment de savoir si nous avons su garder la bonne distance pendant l’interrogatoire », ajoute Federica Sarli, auditrice de justice.

En amont des deux journées dédiées aux audiences du juge d’instruction, les élèves magistrats ont notamment bénéficié d’enseignements sur les compétences et cadres d’enquête, la saisine du juge d’instruction, la direction et les stratégies d’enquête, les expertises, les statuts et droits des parties ainsi que les interrogatoires et auditions par le juge d’instruction.

Lire aussi : Spécialisation juge d’instruction : les objectifs de la formation

Nouvelles simulations d’audiences en décembre

Du 11 au 15 décembre prochains, la promotion 2017 effectuera des simulations d’audiences de cabinet civiles : juge des tutelles, juge aux affaires familiales et juge des enfants. La semaine débutera par une conférence sur le thème de l’entretien judiciaire avec les personnes vulnérables.