Prestation de serment de 77 stagiaires
Publié le 26 janvier 2016

Les 77 stagiaires issus des concours complémentaires 2015 ont prêté serment ce mardi 26 janvier à la cour d'appel de Bordeaux.
Prêter serment leur permet d’exercer les fonctions de magistrat durant leur stage juridictionnel, programmé du 1er février au 31 mai prochains pour les stagiaires des concours complémentaires.
Secret professionnel et déontologie

Cette audience solennelle était présidée par Dominique Ferrière, premier président de la cour d’appel de Bordeaux. Dans ses réquisitions, le procureur général André Ride a rappelé que le métier de magistrat était « l’un des plus difficiles qui soient » avant de souligner l’importance des valeurs qui lui sont associées : l’indépendance, l’impartialité ou encore la dignité.

Le serment des stagiaires impose deux obligations : en premier lieu, l’évident respect du secret professionnel vis-à-vis des dossiers dont ils auront connaissance durant leurs stages en juridiction ; mais surtout et dès à présent, le respect de l’ensemble des règles déontologiques spécifiques à la magistrature.

Des profils très variés

Les 77 stagiaires issus des concours complémentaires ont débuté leur formation le 4 janvier dernier, formation qui durera 9 mois. Leur prise de fonction en juridiction est prévue en septembre prochain. Ces 64 femmes et 13 hommes avaient exercé diverses professions auparavant telles que celles de greffier, greffier en chef ou directeur des services de greffe judiciaires, juge de proximité, conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation, éducatrice à la protection judiciaire de la jeunesse, attaché d’administration, conseiller juridique, capitaine de police, inspecteur du travail ou encore enseignant.

Cette formation probatoire permet d’exercer ensuite les fonctions de substitut du procureur de la République ou de juge au sein d’un tribunal de grande instance.