bandeau page formation initiale des autres publics


Les délégués du procureur et les conciliateurs de justice bénéficient d’actions de formation de l’enm nécessaires à l’exercice de leurs fonctions en lien avec l’ordre judiciaire. Comme le prévoit le décret n°72-355 du 4 mai 1972, c’est le département des formations professionnelles spécialisées de l’école qui forme ces collaborateurs de justice qui n’appartiennent pas au corps judiciaire.

Par ailleurs, l’enm ouvre également certaines de ses actions de formation à d’autres publics comme les avocats, les médecins ou encore les huissiers.


Délégués du procureur de la République
Les délégués du procureur ont pour mission de mettre en œuvre, à la demande et sous le contrôle du parquet, les mesures alternatives aux poursuites pénales décidées par le parquet. Après une période probatoire d’une année, les délégués sont habilités à exercer leurs fonctions par le procureur de la République ou le procureur général, après avis de l’assemblée générale des magistrats du tribunal ou de la cour d’appel. Citoyens retraités ou en activité habilités par l’assemblée générale du tribunal, ils sont rémunérés.
L’ENM propose aux délégués du procureur une offre de formation variée. Les délégués nouvellement nommés, ou n’ayant jamais suivi de formation, ont accès à une formation de deux jours reposant sur des apports théoriques et des mises en situation, dont l’objectif est de leur permettre d'appréhender les contours de leurs missions, et leur positionnement tant institutionnel que relationnel. Des formations aux techniques de communication sont proposées aux délégués plus expérimentés. Ils bénéficient par ailleurs de places dans certaines des sessions de formation continue des magistrats.
Conciliateurs de justice
Auxiliaires de justice, les conciliateurs de justice interviennent dans le cadre de différends opposant deux personnes afin de tenter de les rapprocher et d’obtenir une solution amiable, soit en dehors de toute procédure judiciaire, soit dans le cadre d’une instance déjà ouverte. Collaborateurs occasionnels bénévoles, ils prêtent serment devant le premier président de la cour d’appel. L'ENM leur apporte une formation de proximité, dispensée de manière déconcentrée au sein des cours d’appel, par des binômes de conciliateurs expérimentés, eux-mêmes initiés aux techniques de formation. Les modules de formation, d’une durée d’un jour chacun, portent en premier lieu sur le statut des conciliateurs de justice, leur déontologie, les contours de leur compétence, le constat d'accord et les techniques d'entretien (modules de base destinés aux nouveaux conciliateurs de justice). Depuis 2012, des modules techniques sont également disponibles sur des thématiques spécifiques telles que les baux d’habitation, le droit de la consommation ou encore les relations de voisinage. En outre, les conciliateurs bénéficient de places dans certaines des sessions de formation continue des magistrats et ou magistrats exerçant à titre temporaire.
Partenaires de la justice
Les magistrats travaillent quotidiennement avec de multiples partenaires pour qui l'ENM ouvre des formations utiles à l'exercice de leur fonction. Ainsi, peuvent être formés aux côtés des magistrats les élèves des écoles de la justice, les professions juridiques tels les avocats, les greffiers de tribunaux de commerce, les huissiers, les notaires mais aussi les gendarmes ou policiers. Chaque année, des médecins ou encore des journalistes peuvent également accéder à des formations dispensées par l'ENM.
Dans l'actualité