Qui sont les enseignants de la formation initiale à l’ENM ?

A l’occasion de la journée mondiale des enseignants ce 5 octobre, nous nous sommes intéressés à celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour la formation des élèves magistrats.

Une partie des magistrats enseignants associés (MEA) et coordonnateurs de formation de l’ENM
Une partie des magistrats enseignants associés (MEA) et coordonnateurs de formation de l’ENM

Un corps enseignant permanent

L’École possède un corps enseignant permanent de 27 formateurs, les coordonnateurs de formation. 25 sont magistrats, détachés à l’ENM pour une durée maximale de 6 ans, afin de garantir un enseignement en phase avec la réalité des pratiques professionnelles en juridiction. Leur nombre varie en fonction de la taille de promotion. L’équipe pédagogique permanente compte aussi une Directrice des services de greffe et une coordonnatrice des enseignements de langues.

« Les coordonnateurs de formation sont formés à la pédagogie, lors d’une formation de formateurs avec un prestataire extérieur. Ils apprennent à concevoir et animer des séquences pédagogiques », indique Sonia Desages, sous-directrice des études.

Rattachés à l'un des huit pôles de formation de l’ENM, ils assurent une expertise, supervisent l'élaboration de la documentation pédagogique, conçoivent et dispensent les enseignements.

Des enseignants associés

L’ENM dispose également d’un corps d'enseignants associés, composé d’une cinquantaine de magistrats et d’une trentaine de professionnels divers (professeurs de langues, etc.), qui dispensent des enseignements régulièrement en parallèle de leur activité en juridiction.

« Les magistrats enseignants associés apportent ainsi leur expérience “terrain” en s’appuyant sur leur pratique professionnelle et des situations qu’ils ont rencontrées dans l’exercice de leur fonction. Quand il y a une réforme notamment, ils expliquent aux auditeurs de justice comment ils la mettent en œuvre concrètement en juridiction », précise Céline Mugerli, adjointe à la sous-directrice des études.

Les magistrats enseignants associés (MEA) viennent animer les séquences dédiées à chaque fonction (juge des enfants, juge d’instruction, substitut du procureur, juge des contentieux de la protection, juge aux affaires familiales, juge de l’application des peines, juge correctionnel…) préparées par les coordonnateurs de formation. Ils fournissent des dossiers réels pour les enseignements en petits groupes, participent aux simulations d’audiences, remplissent le livret pédagogique des élèves magistrats qu’ils suivent tout au long de l’année. Ils sont en contrat pour un an renouvelable. En fonction des besoins, une campagne de recrutement a lieu une fois par an.

Des intervenants ponctuels

D’autres intervenants viennent animer ponctuellement une ou plusieurs conférences dans l’année. Ce sont des magistrats, directeurs des services de greffe judiciaires, greffiers, psychologues, avocats, comptables, médiateurs, commissaires de justice, enquêteurs, huissiers, journalistes, sociologues, universitaires, médecin, comédiens…

Des magistrats, avocats et psychologues pour encadrer les simulations d’audiences

Les simulations d’audiences des auditeurs de justice sont encadrées par des magistrats, avocats et psychologues. Au moment des débriefings, selon les exercices, ils sont débriefés par au moins un magistrat (parfois un magistrat du siège et un magistrat du parquet) et un psychologue et avocat.

Des avocats peuvent aussi intervenir en co-animation avec des magistrats lors des séquences réunissant élèves magistrats et élèves avocats sur les représentations respectives de leurs futurs métiers.