Promotion 2019 : les futurs magistrats ont choisi leur premier poste

307 auditeurs de justice de la promotion 2019 (ou rattachés à cette promotion) ayant été déclarés aptes à exercer le métier de magistrat ont choisi, du 27 avril au 4 mai, leur premier poste au siège ou au parquet dans une liste établie par la direction des services judiciaires (DSJ). Ils débuteront, ce mercredi 5 mai, leur préparation aux premières fonctions, qui comprend un stage en juridiction de 10 semaines. Les futurs juges et procureurs renforceront ainsi les effectifs des tribunaux judiciaires à partir du 1er septembre 2021.

Entrée du Palais de Justice

184 postes au siège, 123 au parquet

8 fonctions différentes

Les deux listes de 307 postes de magistrats établies par la DSJ à l’attention de la promotion 2019 comptent 184 postes au siège (46 juges, 42 juges placés auprès du premier président de la cour d’appel, 31 juges d’instruction, 29 juges des enfants, 19 juges des contentieux de la protection et 17 juges de l’application des peines) et 123 postes au parquet (98 substituts du procureur de la République et 25 substituts placés auprès du procureur général).

Les futurs juges placés et substituts placés sont délégués par les chefs de cour d’appel dans les juridictions pour des missions à durée variable.

12 postes outre-mer

La cour d’appel de Paris reste celle où le nombre de postes est le plus important (60 postes), devant celles d’Amiens (29 postes), Douai (26 postes), Versailles (25 postes), Aix-en-Provence et Nancy (19 postes chacune)…
12 postes outre-mer ont par ailleurs été proposés aux futurs magistrats : 7 à la cour d’appel de Cayenne, 3 à la cour d’appel de Saint-Denis de la Réunion et 2 à la cour d’appel de Fort-de-France.

Préparation aux premières fonctions à l’ENM et dans les tribunaux

Les futurs magistrats suivront, du 5 au 21 mai, une nouvelle phase d’études dédiée à la fonction qu’ils exerceront à partir du 1er septembre 2021.
Ces enseignements seront complétés par un stage en juridiction à partir du 25 mai prochain.